• Le petit homme en noir (Partie I - Chapitre 7Grrrrr... ding... grrrrr... ding... c'est le téléphone en bakélite avec un chat dans la gorge.J'en ai marre de ce téléphone ! Allô, voyance mail gratuit en ligne,   C'est moi Nelly, ta sœur ! Tu vas bien  Sa voix était anormalement chevrotante Ouais, ça peut aller ! Cet infec petit homme en noir me hante tout le temps mais à part ça, je vais bien ! Et puis ces appels ! Ces “blob”... on croirait qu'un poisson rouge me harcèle sans arrêt !


    votre commentaire
  • il n'y a plus d'associations dans l'immeuble ! Pardon ! Moi saoul ? Non mais ça ne va pas ! Vous vous êtes regardé ? C'est ça, allez vous faire foutre également ! Appeler la police, voyance par mail,  Les CRS ? L'armée ? Très bien, je les prends tous aux fléchettes ! Au revoir ! Adieu ! Sayonara À l'autre bout du fil, des sanglots longs. Faut pas pleurer Nelly ! Papa n'est pas encore mort ! Et puis demande à tes enfants et à ton connard de mari de te consoler ! N'appelle plus ton pauvre frère pour lui raconter des nouvelles aussi banales sur son lieu de travail ! Préviens-moi quand même de la date d'enterrement...Tu es complètement dingue


    votre commentaire
  • L'alcool a ses raisons que la raison n'a pas.Deux heures et un vomi plus tard, prise de conscience AVC : accident vasculaire cérébralTrès grave ! Danger de mort.Papa ! Qu'avait-il fait, consultation voyance gratuite,  Envoyer sa sœur sur les roses alors qu'elle lui avait annoncé quelque chose de capital Comment s'en sortir ? D'abord, prendre deux comprimés effervescents, et du café, beaucoup de café ! Et après ? Nelly était la crème la plus onctueuse et vanillée des femmes, néanmoins, ce qu'il avait fait outrait les limites, fleuretait et copulait même avec l'impardonnable.


    votre commentaire
  • Luc se contenta de suivre le mouvement à la manière d'un automate, de sortir du véhicule, de marcher sur le parking sous la pluie, et de pénétrer dans le hall Il se rappela toutefois qu'il, voyance gratuite en ligne par email,  était constitué de chair et de sang lorsqu'il croisa le chariot d'un malade, hérissé de perfusions, quelques personnes recouvertes de bandages ensanglantés, d'autres plâtrées de partout.


    votre commentaire
  •  Je ne savais pas que papa vivait avec quelqu'un ! Elle a une drôle d'allure, vous ne trouvez pas ? finit-il par avouer à sa sœur et à son beau-frère qui ne paraissaient aucunement surpris, voyance totalement gratuit,  de la situation ça fait quelques temps déjà ! Elle est très gentille, figure-toi ! rétorqua Nelly  Tu veux que je te dise : c'est une pute Tu es jaloux de papa ? J'y crois pas ! Il faut le comprendre, il ne pouvait pas rester seul jusqu'à la fin de ses jours après la mort prématurée de maman...


    votre commentaire



    Suivre le flux RSS des articles
    Suivre le flux RSS des commentaires