• ma-voyance-par-mail

    Faut dire qu’on le voyait plus souvent, papa. Il passait de temps en temps, à Noël et au Nouvel An. À Pâques aussi, parfois. Il oubliait toujours ma Saint-Nicolas, voyance par mail, Et il m’envoyait une carte pour mon anniversaire. Tous les mois, il payait un truc pour se donner bonne conscience – c’est ce que maman disait. Un homme sur le pas de la porte, dans un uniforme coloré. Sonnerie. La mère ne réagit pas. La fille va ouvrir, lentement, prudente. Le gars est surpris, c’est un gosse qui ouvre. Il pose le paquet et dit « Ta maman n’est pas là ». Non, bien sûr que non. Normalement, il ne peut pas.


    Tags Tags :